30/04/2009

PRIMES MALADIE : A QUAND UNE COTISATION LAMAL A PRIX UNIQUE EN SUISSE ?

Que de disparités entre les coûts des primes de l'assurance maladie de base entre les cantons.

Si le canton du Valais a des primes beaucoup moins onéreuses qu'à Genève, elle fait bénéficier ses habitants de chambres d'hopîtaux à 2 lits ce qui n'est pas le cas dans le canton de Genève.

Dans un autre domaine, si les exécutifs des différents cantons tentent d'harmoniser les systèmes scolaires par le biais d'HARMOS, ne pourrait-on pas rêver d'un système plus harmonieux concernant les coûts de primes, sans passer forcément par la caisse maladie unique.

Il faut repenser le calcul du coût des primes à commencer par les tarifs de la prime de base qui devraient avoir un prix unique. Imaginez-vous, vous déménagez d'un canton à l'autre, vous voyez votre budget pour le paiement de l'assurance-maladie diminuer voire exploser d'une région à l'autre.

Si les complémentaires sont souhaitées ou non par nos concitoyens et concitoyennes en raison notamment de leur coût, l'assurance-maladie de base obligatoire, notamment les primes devraient comprendre un montant unique, dans un but d'équité entre les cantons, les hommes, les femmes et les enfants de notre pays.

Alors dans toute cette "jungle" des prix, il y a une réflexion à mener au plus vite, le poste "assurance-maladie" du budget des individus et des familles étant le premier touché par les hausses des coûts de la santé.

Béatrice FUCHS

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.